Glossaire

Décryptez le jargon édito et SEO !

Un nouveau média invente toujours de nouveaux termes. En particulier à chaque fois qu’apparaissent de nouveaux usages. Décryptage du jargon.

 

Décryptez le jargon rédactionnel sur Internet !Arborescence  : structure éditoriale d’un site (comprenant rubriques, sous-rubriques, liens transverses…)

Architecture d’information : structuration des données et des parcours de lecture d’un site internet

Carewords : voir CMS

Carewords (« mots-soins ») : termes significatifs à la lecture

Charte éditoriale  : document de référence qui décrit la formule éditoriale d’un site : arborescence, rubriquage, règles de conception, de rédaction, de mise en forme, de validation et de calibrage, gabarits (templates), zoning éditoriaux…

CMS (content management system)  : Logiciel dans lequel on crée, on modifie et on gère les contenus en ligne. Certaines entreprises l’appellent leur « back office »

Copywriter  : rédacteur de textes promotionnels

Copywriting  : rédaction de textes promotionnels

Keywords (mots-clés)  : termes les plus significatifs et structurants d’un texte. Ils sont automatiquement indexés par les moteurs de recherche internet pour pouvoir ensuite retrouver les pages web correspondant aux mots clés recherchés par les internautes.

Ecriture web  : Façon de concevoir et de rédiger les contenus visibles à l’écran (textes,  liens, contenus multimédias…) qui s’adapte à la lecture à l’écran décrite par les études internationales.

Editing  : organisation, mise en forme et mise en scène des contenus à l’écran (textes, images, liens, contenus multimédias…).

Eye Tracking : enregistrement vidéo et étude du regard des internautes face à l’écran. Ces études indiquent dans quel ordre les internautes lisent une page web, combien de temps ils passent (en milisecondes) sur quelles zones de l’écran, sur quels liens ils cliquent…

Hypertexte  : système de renvois (liens hypertextes ou hypertextuels) permettant de passer d’un contenu internet à un autre à partir d’expressions ou de zones cliquables.

Micro-contenu  : Petits modules d’information typées offrant des points de vue variés et complémentaires à un contenu principal. Exemples : « Les 10 expressions cultes des ados » ; « Le top 5 des placements défiscalisés » ; « Les 3 dates clés de sa vie », « Résumé du film »

Rewriting  : ré-écriture de contenus et de dispositifs éditoriaux (titres, intertitres, chapeaux, textes, noms de pages, liens…). Cette opération passe par la vérification, la reprise et la correction de textes dans une perspective donnée (amélioration du référencement naturel, enrichissement de l’expérience de lecture, mise en cohérence de contenus…).

SEO (Search Engine Optimization) : optimisation des différents paramètres d’une page, d’un site (code, balises, titres, textes, liens, images, etc.) destinés à faciliter le travail des moteurs de recherche internet et à obtenir un meilleur classement des contenus.

Taux de rebond : pourcentage d’internautes qui sont repartis de la page aussitôt après y avoir atterri, sans avoir procédé à) aucune action.

Taux de conversion (ou taux de transformation) : pourcentage de commandes par visite, sur un site de e-commerce.

Utilisabilité (en anglais : usability) : fonctionnalité, service, information qui apporte une valeur d’usage et qui est rendu facilement accessible. Exemples de contenus « utilisables » : une carte géographique facile à déplacer et à zoomer ; une alerte info personnelle, une réponse facile et immédiate que l’on peut apporter à un blog…