Taux de rebond : 5 conseils pour le diminuer

Taux de rebond : comment l’améliorer

Pour Google, un taux de rebond faible prouve l’intérêt que les internautes portent à un site. Si votre taux de rebond est trop élevé, voici 5 conseils simples pour inverser la tendance.

Abaisser son taux de rebond ne nécessite pas de lourds aménagements. Pour que vos visiteurs prennent le temps de visiter plusieurs pages, voici cinq conseils faciles à mettre en œuvre.

  1. Placez dans chaque texte un lien hypertexte, qui propose au visiteur de naviguer dans le site sur une nouvelle page… susceptible de l’intéresser bien entendu !Comment améliorer son taux de rebond
  2. Assurez-vous que le temps de chargement de vos pages n’est pas trop lent. Un visiteur qui attend 10 secondes le téléchargement d’une page est un visiteur agacé qui repart… avant même l’ouverture de la page ! De surcroît, Google pénalisera cette page.
  3. Mettez-vous à la place de l’internaute. Que veut-il ? Répondez à ses attentes et ne cherchez pas à le flouer.
  4. Soignez la présentation de vos pages :  un graphisme agréable, une navigation claire, des pages aérées sont autant d’incitations à poursuivre la lecture.
  5. Préférez les textes courts, bien structurés (titre, chapeau, intertitres), plus que les textes trop longs, qui découragent les visiteurs. Quand un chapeau existe, 95 % des internautes le lisent (étude Eye Tracking, institut Poynter, 2008).

Souvenez-vous que votre site doit être bien conçu, structuré et accueillant.

Les plus avertis trouveront plus de détails sur Google Analytics. A ce sujet, je suis à peu près sûre que Google Analytics lui-même a un fort taux de rebond : une fois qu’on a trouvé l’information technique que l’on cherche, on part !

Auteur :

On avril 5th, 2013, posted in: Blog, SEO by

Répondre

Lire les articles précédents :
Taux de rebond : pas de panique

Taux de rebond : intéressez l'internaute Pour Google, le nombre de personnes qui quittent une page aussitôt après y être arrivées...

Fermer