SEO : les fautes à ne pas commettre

SEO : les pièges à éviter

Google a encore fait récemment la démonstration de sites qui ont été retirés de son index. Ces sites utilisaient des techniques « black hat », illicites, proscrites par le moteur de recherche. Entre autres, liens artificiels, vol de contenus, spam.

SEO : ce qu'il ne faut pas faireSi toutefois vous étiez tenté par ces méthodes peu recommandables pour améliorer votre positionnement dans Google, attention, vous risquez gros. Rappel à l’ordre, sanction, disparition !

Voici les erreurs à ne pas commettre en SEO :

    • Acheter des liens. Google pénalise les sites qui vendent et/ou achètent du lien. Ces systèmes de liens sont conçus pour améliorer artificiellement votre classement. Fuyez donc les plateformes qui vous proposent de telles méthodes.

 

    • Fabriquer des liens de façon automatique. Pour accélérer le référencement, certains outils créent des liens automatiques soit pour des annuaires, soit par échange avec d’autres sites. Ce que Google punit sévèrement depuis la mise à jour de son algorithme Penguin (2012). Là encore, préférez la mise en place de liens faits « à la main ».

 

    • Bourrer ses balises et textes de mots clés. Encore une technique black hat ! Aussi appelée keyword stuffing, cette pratique n’a qu’un seul but : manipuler les moteurs de recherche. Naturellement Google a horreur de ça. Mieux vaut choisir avec soin des mots clés pertinents pour bien cibler les requêtes des internautes. Google recommande un indice de densité des mots clés compris entre 2 et 7 %.

 

    • Voler du contenu. Tout comme vous ne chapardez pas dans les boutiques, vous ne devez pas voler le contenu d’un autre site pour gonfler artificiellement votre volume de pages ! Et sachez que si un bandit vole le contenu de votre site, vous risquez également d’être déprécié. En cause : le filtre de “contenu dupliqué” de Google qui, lui, n’a aucun intérêt à afficher 3 fois le même contenu… Tout comme l’internaute n’a aucun intérêt à lire 3 fois le même contenu.

 

  • Mettre en place des pages dites « satellites ». Ces pages sont présentes dans le site mais non accessibles par la navigation.

En SEO, pas de magie ni de miracle. De la réflexion, du travail et du travail.

Auteur de ce blog :

On mars 15th, 2013, posted in: Blog, SEO by

Répondre

Lire les articles précédents :
Liens internes : ne les sous-estimez pas

Netlinking : indispensable Google détecte tous les liens de chaque page, y compris les liens internes à votre site. Pour...

Fermer