Pubs mal placées : bientôt pénalisées par Google

On ne mélange pas publicité et contenu éditorial

Trop de pubs placées en haut du premier écran pourrait faire perdre des points dans les classements Google.

« Ce qui importe vraiment, c’est combien de contenus se situent en haut, au-dessus de la ligne de flottaison ». Voici ce que Matt Cutts, porte-parole de Google, a lâché au gratin du référencement naturel, réuni en novembre 2011 à Las Vegas.

Archétype d'une page truffée de pub, pour Google

Archétype d’une page truffée de pub, pour Google (source : Axandra / Hypertexte)

Une information un peu ennuyeuse pour 2 catégories de sites :

  • Ceux qui ont basé leur modèle économique sur la vente d’espaces publicitaires, réputés beaucoup plus efficaces en haut de page.
  • Ceux qui ont suivi les conseils du programme de pubs de Google.  Celui-ci a toujours recommandé de placer ses blocs AdSense… en haut de page !

bulldozer Le moteur de recherche tient aussi à ne pas se faire tromper par les sites qui mélangent habilement publicité et contenu éditorial. Ce qu’on appelait dans la presse papier (au temps des dinosaures) les « publi-informations » ou « publi-reportages ». Communicants, vous n’avez qu’à bien vous tenir !

 

Source : Search Engine Land.

On novembre 11th, 2011, posted in: SEO by

Répondre

Lire les articles précédents :
130 milliards d’URL’s sur la planète !

SEOmoz, la palme du diagnostic La totalité des adresses Internet s'élève à 130 milliards. Un outil indépendant identifie 356 milliards...

Fermer