La mise à jour Penguin aurait-elle ses favoris ?

Penguin : deux poids deux mesures

Comment rester stoïque face à ceux que Penguin ne sanctionne pas ? Alors que certains font de vrais efforts pour être proprement référencés, ils se font doubler par ceux qui flirtent avec l’interdit. Trop injuste.

Mauvaise humeur ce matin. Le coupable ? Google Bot ou Penguin, je ne sais plus très bien. « Tantôt je passe sur le site, tantôt je ne passe plus » ou pire « Hier, je remonte tel site en 5e position, et aujourd’hui, je le rétrograde 10e ». Pourtant, le blog est réactualisé chaque semaine, toutes les balises ont été activées et les mots clés choisis avec soin. Ok, poursuivons nos efforts. Le référencement naturel estGants de boxe pour Penguin un travail de longue haleine.

Mais tout de même, malgré le bon sens, les conseils des uns et des autres, quelques questions de fond subsistent : pourquoi le site d(m %r* est-il toujours tout en haut, avec des indicateurs de popularité de 1/100 (Wikipédia a 100/100) ? Et Google Bot le laisse en tête, lui ? Bizarre.

Un autre est dans la place, avec ses balises même pas activées, le pauvre. Mais il passe devant les autres, au mépris de toutes les recommandations Google.

Et cet autre, pas le dernier non plus, dont le nombre de liens explose de façon carrément indécente ? Cela cache forcément des pratiques plus qu’obscures (et je reste polie). Il aurait dû se faire démolir par Pingouin depuis des semaines, voire des mois… Là aussi : bon.

Mais qui sont donc ces « intouchables » à qui Google ne dit rien ? Que fait Google Bot ?

Auteur :

On novembre 8th, 2012, posted in: Blog, SEO by
2 Responses to La mise à jour Penguin aurait-elle ses favoris ?
  1. C’est bien vrai que Wikipédia se trouve presque toujours à la tête des résultats de recherche! Ce site est même devenu le référence en SEO!

    Répondre
  2. C’est un billet d’humour en somme… aucune piste pour expliquer ces distorsions ? Sur mon site les les tablettes Android, je suis en effet assez étonné par la capacité de Google à changer d’avis comme de chemise sur tel ou tel page, même si globalement, le référencement est assez stable, comme si Google veillait à compenser les injustices…

    Répondre

Répondre

Lire les articles précédents :
Google permet enfin de désavouer les liens artificiels

Un outil pour ne plus subir les liens truqués Google propose désormais un outil pour désavouer les liens artificiels qui...

Fermer