Google favorisera la version mobile de tous les sites

 

Google : mobile et desktop

Google teste une nouvelle façon de définir le positionnement des sites web. D’ici 4 à 6 mois, c’est la version mobile des sites qui sera analysée en priorité, et non plus les contenus des sites pour ordinateurs.

Google ne prendra bientôt plus en compte dans son index que le contenu de la version mobile d’un site, même si celle-ci est plus pauvre que la version desktop. Baptisé Mobile-first, ce nouvel index, encore en test, pourrait être lancé d’ici quelques mois. Une évolution logique car les internautes consultent de plus en plus Internet sur leurs smartphones ou tablettes. Conséquences annoncées sur le SEO : les sites mobiles trop pauvres seront déclassés dans les résultats de recherche de Google, ainsi que leur version pour ordinateur.

Qu’est-ce que le « Mobile-first » ?

Ces derniers mois, Google n’a cessé d’encourager les développeurs à penser mobile. Le moteur privilégiait déjà depuis l’an dernier les sites adaptés à un affichage mobile lors d’une recherche sur mobile. Il fait un pas de plus avec son nouvel index Mobile-first. Les sites qui affichent un contenu trop dépouillé sur leur site mobile par rapport au site desktop seront moins bien référencés à l’avenir. C’est ce qu’a affirmé la firme de Moutain View le 4 novembre dernier sur son blog officiel.

Le raisonnement paraît logique car depuis le mois dernier, le mobile et la tablette représentent 51,3 % de l’utilisation d’Internet dans le monde, contre 48,7 % pour l’ordinateur (étude StatCounter Global Stats).

Comment ça marche ?

En pratique, Google effectuera une indexation pour la version mobile et une autre pour la version desktop. Principale nouveauté : c’est désormais le contenu de la version mobile qui sera privilégié, et non plus la version desktop. Ce qui contraindra les éditeurs de site à ne pas trop dépouiller la version smartphone de leur site. Car c’est ce contenu qui sera pris en compte pour le référencement du site, quel que soit le support utilisé par la personne pour la recherche (mobile ou desktop). A noter que Google classe les tablettes dans la même catégorie que les desktops.

Les robots d’indexation Google pourraient même, à terme, ne plus explorer du tout les versions desktop : « Nos algorithmes finiront par utiliser d’abord le contenu de la version mobile d’un site pour noter ses pages, comprendre sa structure et pour afficher les extraits enrichis dans nos résultats »  a prévenu Doantam Phan, product manager, sur le blog officiel Google.

Quelles conséquences sur le référencement ?

Les sites qui ne possèdent pas de version mobile pourraient être déclassés dans les résultats de recherche par Google, voire même pénalisés à l’avenir. Mais l’index Mobile-first étant encore à l’état de test, tous les détails sur le référencement des sites desktop-only ne sont pas encore connus. Le déploiement de ce nouvel index n’est encore qu’à l’état de test. Sa mise en place ne devrait pas se faire avant plusieurs mois.

En résumé, les éditeurs de site doivent soigner dès maintenant la version mobile de leur site avant leur mise en ligne. Si cette version est trop pauvre ou non fonctionnelle, les conséquences seront importantes en termes de référencement.

On novembre 18th, 2016, posted in: Blog, SEO by

Répondre

Lire les articles précédents :
AdWords Keyword Planner : les règles d’utilisation ont changé

Keyword Planner : les nouvelles règles Google AdWords a récemment modifié l’outil Keyword Planner, très utile pour trouver des idées...

Fermer